Théâtre - Rue - Cirque - Marionnettes - Conte

Le mime

Le mime s’identifie souvent à un art mineur, figé dans la parodie d’un pauvre Pierrot assis sur sa lune.

Pourtant depuis Etienne Decroux et ses recherches sur la composante corporelle, le mime tend au dépassement de ses frontières : du théâtre surréaliste, comme "La Classe Morte" de Kantor, en passant par le théâtre de l’abstraction de Daniel Stein, ou encore, plus proche, dans le réalisme minimalisme épuré de la Cie La Rumeur de Patrice Begel.

Souvent associé à d’autres formes (arts de la rue, danse, cirque, expression contemporaine) il demeure un art peu diffusé dans sa singularité. Pourtant il n’en est pas moins une des composantes importantes des nouvelles formes d’expression du 20ème siècle.

Ce dossier, réalisé en 2005, se veut informatif et vous propose une vision d’ensemble, non exhaustive, qui sera amenée à évoluer pour rendre compte de la diversité du mime contemporain. Aussi nous vous invitons à nous faire parvenir vos remarques et informations.