Musiques et danses traditionnelles et du monde

Les musiques et danses traditionnelles et du monde en Provence-Alpes-Côte d'Azur


Le paysage des musiques et danses traditionnelles du monde de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur présente trois points essentiels : un patrimoine régional vivant ancré dans la culture d’Oc et le monde alpin, une diversité culturelle exceptionnelle ouverte sur la Méditerranée et le monde, et un sens affirmé de la création, de l’innovation et du métissage.

Une pratique amateur, associative et communautaire intense à la mesure de la diversité culturelle régionale: musiques et danses provençales, occitanes et alpines. Musiques et danses issues de la Méditerranée et du monde : espagnoles, italiennes, portugaises, grecques, balkaniques, tsiganes, celtiques, hongroises, roumaines, turques, arabes, berbères, arméniennes, iraniennes, indiennes, asiatiques, créoles, comoriennes, africaines, sud-américaines…

Un très riche Patrimoine Culturel Immatériel s’exprimant dans des cultures régionales vivantes : traditions provençales, langue et culture d’oc, patrimoine alpin, cultures roms et gitanes, patrimoine de l’immigration, fêtes, carnavals et pélerinages. Des lieux de référence: Muséon Arlaten, Palais du Roure, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée

Des compagnies et artistes professionnels au rayonnement national et international : Compagnie du Lamparo (Manu Théron), Compagnie Montanaro, Compagnie Mandopolis (Patrick Vaillant), Compagnie Juan Carmona, trio Chemirani, Oneira, André Gabriel, Aksak, Levon Minassian, Henri Agnel, Corou de Berra, Eric Montbel, Jean-Marie Carlotti, Fouad Didi, Pedro Aledo, Françoise Atlan, Ba Cissoko...

Un centre unique en France : le Chantier, centre de création des nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde établi dans le village de Correns (Var) qui accueille tout au long de l’année des artistes et ensembles musicaux en résidence de création.

Un forum/marché des musiques du monde au rayonnement international : Babel Med Music qui réunit chaque année à Marseille des milliers d’artistes et de professionnels du monde entier. Le plus important salon français pour les musiques du monde.

Un réseau vivant de petits lieux urbains et ruraux favorisant tout au long de l’année l’expression, le partage convivial, la transmission et la créativité des cultures et artistes du monde  cafés culturels, espaces associatifs, centres communautaires, tavernes musicales,…

Une abondante programmation de spectacles de musiques et danses du monde dans des lieux de diffusion permanents et des festivals spécialisés : les Suds à Arles, Nuits Métis, le Festival de Martigues, les Joutes de Correns, la Fiesta des Suds, Ecume, le Festival de Robion, les Nuits du Sud, Afrika fête, Espace Julien, Cité de la Musique de Marseille

Des agences artistiques et structures de productions spécialisées dans la promotion d’artistes de musiques du monde : Ventadis, MCE Productions, Nomad-Kultur, la Meson, Interne/Externe…

Un enseignement des musiques et danses traditionnelles du monde, surtout assuré par le monde associatif, mais aussi de plus en plus intégré à des conservatoires et écoles de musiques : Conservatoires de Toulon, de Nice, des Alpes de Haute-Provence, Cité de la Musique de Marseille…

Une ethnomusicologie vivante et innovante enseignée à de nombreux étudiants dans deux centres universitaires : Nice-Sophia-Antipolis et l’Université de Provence Aix-Marseille.

Un centre spécialisé dans le traitement, la conservation et la valorisation  des archives sonoresdemusiques et traditions orales: la Phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, à Aix-en-Provence, pôle associé de la Bibliothèque Nationale de France.

Deux éditeurs de pointe implantés en Provence, Actes Sud et Harmonia Mundi , qui jouent un rôle national et international de premier plan dans la publication et la distribution de livres et de disques de musiques du monde.