Métiers formations

Salariés de droit commun

L'accès à la formation professionnelle peut être à l'initiative de l'employeur (plan de formation de l'entreprise, bilan de compétences, VAE, période de professionnalisation) ou du salarié (CPF, congé bilan de compétences, période de professionnalisation, congé VAE, CIF).

LE PLAN DE FORMATION DE L'ENTREPRISE (salariés en CDI ou CDD)

A l'initiative de l'employeur et défini par lui, le PFE concerne les actions de formation nécessaires au développement de l'entreprise. Peuvent y être intégrés le bilan de compétence ou la validation des acquis de l'expérience. 3 types d'actions de formation sont concernées par le PFE : les actions visant à adapter les salariés à leur poste de travail ; les actions liées à l'évolution des emplois ou participant au maintien dans l'emploi ; les actions ayant pour objet le développement de compétences.
Centre INFFO - droit de la formation

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

Chaque année, le salarié acquiert au prorata temporis un nombre d'heures au titre du compte personnel de formation (CPF). Le CPF permet de bénéficier d'actions de formation professionnelle certifiante, rémunérées ou indemnisées, réalisées dans ou en dehors du temps de travail.
Pour ouvrir votre Compte personnel de formation, rendez-vous sur :
www.moncompteactivite.gouv.fr

LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION (CIF)

Art. L6322-1 Code du travail : "Le congé individuel de formation a pour objet de permettre à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, des actions de formation, indépendamment de sa participation aux stages compris, le cas échéant, dans le plan de formation de l'entreprise dans laquelle il exerce son activité.
Ces actions de formation doivent permettre au salarié :
1° D'accéder à un niveau supérieur de qualification ;
2° De changer d'activité ou de profession ;
3° De s'ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l'exercice des responsabilités associatives bénévoles."
Une demande d'autorisation d'absence doit être adressée à l'employeur, la demande de prise en charge des frais de formations et du salaire (formulaire à remplir par le salarié, l'organisme de formation et l'employeur) doit être adressée à l'OPCA 11467.
Informations complémentaires

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

La période de professionnalisation s'adresse à des salariés en CDI dont la qualification est insuffisante au regard des technologies et des organisations. Elle permet d'acquérir une qualification (inscrite au RNCP ou reconnue dans une classification d'une convention collective nationale ou sur une liste établie par la Commission paritaire nationale de l'emploi de la branche professionnelle). La formation envisagée doit recevoir l'accord de l'employeur ainsi que de l'OPCA concernant son financement.
Informations complémentaires 

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPÉRIENCE

La VAE peut permettre de voir une expérience reconnue officiellement par l'obtention de tout ou partie d'un diplôme ou d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification professionnelle. Les conditions d'accès et le financement diffèrent selon la situation professionnelle. L'ancienneté professionnelle salariée doit être d'au moins deux ans.
Portail national de la VAE 
- L'expérience doit être en lien avec une certification inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) www.cncp.gouv.fr

- Pour s'informer sur la VAE en région PACA www.vae-paca.org
Ce site permet une recherche par diplôme ou établissement certificateur en région.
Il permet par ailleurs de s'informer sur les différentes démarches et étapes d'un projet de VAE.
La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur a mis en place le Chèque individuel de validation des acquis de l'expérience - CIVAE, il s'adresse aux demandeurs d'emploi n'ayant aucune autre aide pour l'accompagner dans sa démarche de VAE
www.regionpaca.fr/formation/cheque-individuel-vae.html