Documentation - Observation

ÉTAT DES LIEUX DU SPECTACLE VIVANT EN PACA EN 2008

Ce rapport, réalisé par l’ARCADE et élaboré comme un outil d’accompagnement et de réflexion, s’adresse à l’ensemble des professionnels du secteur.
Publiée une première fois en 2005, cette nouvelle édition s’adresse également à un public plus large de non-spécialistes, proposant une meilleure lisibilité du secteur.

La collaboration de nombreuses institutions partenaires a permis la collecte, l’appropriation et le traitement de nombreuses données disponibles pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2008, autour des questions relatives aux activités de spectacle, leur financement et l’emploi.

Certaines questions ont été plus particulièrement approfondies, telles que :
-  Comment s’organise le secteur des arts du spectacle ?
-  Comment peut-on mesurer les activités de production et de diffusion ?
-  Quelles sont les principales caractéristiques de l’offre de formation spécifique au secteur du spectacle en Paca ?
-  Quels enjeux sous-tendent la formation professionnelle continue pour le secteur du spectacle et pour le territoire régional ?
-  Comment peut-on mesurer l’emploi dans le spectacle vivant ?
-  Comment se positionne la région Paca par rapport à l’ensemble du territoire ?
-  Quelles évolutions pour la région Paca ?

 

 

 

État des lieux du spectacle vivant en PACA en 2005

Synthèse d’études (mai 2005)

Cet état des lieux a pour vocation de restituer et de synthétiser l’ensemble des travaux de recensement, d’observation et d’études disponibles afin de faire état de la situation des arts du spectacle en région PACA. Il se compose de 4 chapitres : La production et la diffusion ; Les établissements et les professionnels du spectacle ; L’offre de formation ; Les financements publics.

Chaque chapitre synthétise des données émanant de divers travaux d’études ou de bases de données, mises en regard quand cela est possible avec des données nationales. Les données portent globalement sur l’année 2004 et, en fonction de la disponibilité des sources, sur les années 2001/2002 et 2003.