Dispositifs

Crowdfunding

Le crowdfunding ou financement participatif apparaît tantôt comme une solution face à la diminution des investissements publics et/ou de mécénat dans les projets artistiques et culturels, tantôt comme une voie pour renouveler le modèle économique classique de la culture.

Aperçu de la question, sites de crowdfunding et quelques points de vue et problématiques.

Principe

Le crowdfunding consiste à financer des projets en faisant appel à l'investissement plus ou moins important d'un grand nombre de personnes. S'inspirant du domaine caritatif et du soutien traditionnel du cercle d'amis ou de proches, le financement participatif de projets artistiques et culturels s'appuie notamment sur l'usage des réseaux sociaux. Le donateur est ainsi non seulement souscripteur mais également prescripteur du projet auprès de son cercle d'amis.

Le crowdfunding peut se pratiquer de manière informelle, il existe néanmoins des plateformes vouées à ce type de financement, dont le fonctionnement peut varier.

En effet, le "donateur" peut recevoir une "récompense", contrepartie non monétaire à sa participation (invitation, objet financé ou cadeau : contre-don), voire revêtir le rôle de co-producteur (Touscoprod…). Dans le cas du financement d'une entreprise (et non plus d'un projet), la participation financière peut être assimilée à une prise de participation en actions avec rétribution sur les dividendes potentiels (Smartangels).

Par ailleurs, certains sont multidisciplinaires, d'autres plus spécialisés.

Fonctionnement

Pour le porteur de projet, il est nécessaire d'avoir bien pensé son projet, l'évaluation de son coût mais aussi en terme d'image (choix des visuels, rédactionnel). Les sites de crowdfunding effectuent la plupart du temps un choix dans les projets soumis (kisskissbankbank…) et peuvent suggérer des améliorations de présentation.

Pour le souscripteur, le crowdfunding repose sur le principe du "tout ou rien" : soit le montant du projet est atteint, le souscripteur est alors débité, soit la collecte échoue, les participations enregistrées sont dans ce cas annulées.

Dans la même idée, se répand l'utilisation du "prébooking" : les internautes demandent la venue d'un artiste dans leur ville ou le programmateur leur propose un artiste. Le public peut donc avoir une influence sur la programmation et permet également de limiter la prise de risque (voir www.beelivers.com / www.plemi.fr / www.koalitick.com

Réglementation

Afin de sécuriser ce nouveau mode de financement de projets et de protéger investisseurs et prêteurs, une ordonnance du 30 mai 2014 vient encadrer la pratique (les modalités précises seront publiées ultérieurement). Cette ordonnance crée :
- le statut de « conseiller en investissements participatifs » que vont adopter les plateformes internet, qui seront agréées (conditions à remplir et garanties à apporter) à proposer aux investisseurs la souscription de titres financiers, y compris des actions de sociétés par actions simplifiées ;
 - le statut d' « intermédiaire en financement participatif » autorisé à proposer, via un site internet, le financement de projets à des particuliers prêteurs (prêts rémunérés ou non) en dérogeant au monopole bancaire qui réservait jusqu'à aujourd'hui cette activité de crédit aux banques.

Le texte entrera en vigueur après parution de plusieurs décrets d'application et de règles édictées par l'Autorité des marchés financiers. Lire l'ordonnance

 

Exemples de projets en région :
- Yes we  camp (Marseille Off 2013) – projet de camping culturel à Marseille sur kisskissbankbank
- Premier clip de Deluxe sur octoo

Quelques plateformes de financement participatif de projets artistiques et culturels

Annuaire du crowdfunding :

tousnosprojets.bpifrance.fr

www.alloprod.com 

Pluridisciplinaires :

www.provencebooster.fr

www.cowFunding.fr 

www.octopousse.com 

http://fr.ulule.com 

www.babeldoor.com 

www.goteo.org 

www.kisskissbankbank.com 

http://fansnextdoor.crowdfundingapp.co/ 

www.bulbintown.com 

http://www.proarti.fr/fr/

https://www.helloasso.com/

http://www.monartisteleblog.fr/

http://www.culture-time.com/

Musique :

www.oocto.com

www.sellaband.com 

www.prod8moi.com 

www.music-invest.com 

Mise en relation de porteurs de projets avec des particuliers ou des entreprises (parrainage) : www.justlikeme.com  

Points de vue

> Journée d'information du 17 mars 2014 Mécénat, sponsoring, financement participatif - Comprendre la réglementation pour financer vos projets (Irma, Cnt, Cnd, HorsLesMurs, Cnv) : www.irma.asso.fr/Mecenat-sponsoring-financement,11992

> Mathias Milliard "Emporté par la foule, la musique fait son crowdfunding", mars 2014, Irma.
Fonctionnement, succès, projet de réforme, interviews

> F. Cazenave, J. Porier : "La France se met à l'heure du crowdfunding" - Le Monde, 20 octobre 2013.
Nouveau modèle économique, "révolution du prêt", engouement furtif...? Analyse de la pratique en France qui, après avoir accusé une certain retard dans la mise en place de ces plateformes, sera le premier pays à se doter d'un cadre juridique spécifique.

> Isabelle Soraru : 10 ans de mécénat : le financement participatif, un outil démocratique pour soutenir la culture ? - Blog de l'Iffres - fondations et mécénat de la recherche et de l'enseignement supérieur, 8 septembre 2013
Avantages et limites du financement participatif.

> France Culture - Du grain à moudre : Financement participatif de la culture, système vertueux ou pervers ? - 2 juillet 2013
Le succès de ce mode de financement pose question : n'est-ce pas une façon d'autoriser le désengagement de l'État et des collectivités ? La diversité et l'originalité des contenus sont-elles toujours au rendez-vous ?

> Anne-Sophie Novel : "Entre nous, le bonheur est dans le prêt", Blog Même pas mal - partage d'alternatives pour mode de vie en temps de crise, Le Monde, 11 juin 2013.
Explications par l'exemple du financement participatif : promotion des associations de quartier, financement de projets, prêts à taux zero entre particuliers...

> Marlène Duretz : "Crowdfundons-nous", Le Monde, 12 juin 2013

> Aureliano Tonet : "La création à l'heure du Crowdfunding", Le Monde, 16 janvier 2013.
Principes généraux du crowdfuniding et sa contribution à la "3e révolution industrielle" (J. Rifkin) où les intermédiaires disparaissent.

> "Le financement participatif est un outil à part entière, pas une tendance !", Culture Engineering Group Weblog, 12 janvier 2013
Le crowdfuniding ne serait pas qu'une conséquence de la baisse des financements publics mais un moyen de repenser l'économie de la culture.

"My Major Company, le revers peu reluisant de la médaille", Le Point, 9 janvier 2013
Point de vue sur le fonctionnement du label participatif où la prise de risque repose sur les internautes. Exemples et réponse de My Major Company.

Christine Lejoux : "Le Crowdfunding européen interpelle Michel Barnier", La Tribune, 19 décembre 2012.
Les acteurs du crowdfunding demandent, dans une lettre ouverte, au Commissaire européen un cadre réglementaire plus adapté à leur activité (assouplissement fiscal et des règles de l'appel public à l'épargne).

> "Le Crowdfunding va-t-il sauver la culture ?", Let's act, 18 décembre 2012.
Le financement participatif comme alternative à la diminution des financements publics

> Lionel Maurel : "Licences libres et crowdfunding, une combinaison gagnante !", Silex, 23 août 2011
De la pertinence des licences libres dans un modèle économique viable pour la production de biens culturels. Exemples

> Lionel Maurel : "Repenser le financement de la création à l'ère du numérique", Silex, 23 juin 2010.
Compte-rendu du festival Libre accès 2010. Le financement participatif interroge le modèle classique du droit d'auteur dans lequel l'auteur cède ses droits d'exploitation à un intermédiaire, lequel contrôle l'usage des créations.