Danse

Danseur

Le métier

Extraits de l’Annexe de l'arrêté du 23 décembre 2008 relatif au diplôme national supérieur professionnel de danseur

 

Le danseur est un artiste interprète qui exerce principalement son activité dans le secteur du spectacle vivant au sein de structures de création, de production ou de diffusion. Il danse le plus souvent sur scène, devant un public, dans des lieux dédiés au spectacle, mais il peut également se produire dans d'autres lieux tels que : l’espace public, les lieux patrimoniaux, les bibliothèques, etc.

 

Le danseur peut développer des activités en dehors du plateau dans le cadre de missions éducatives ou de  sensibilisation des populations à l’art chorégraphique: interventions en milieu scolaire, hospitalier, carcéral…

Il peut aussi inscrire son activité dans le secteur du spectacle enregistré, dans l’audiovisuel ou le cinéma : émissions de variétés, films, clips.

 

Généralement il est placé sous l’autorité artistique du chorégraphe ou du directeur artistique. Le ballet classique repose sur une organisation hiérarchisée des postes et des emplois (ex : étoile, soliste, premier danseur, corps de ballet…).

 La danse contemporaine s’est en revanche structurée selon d’autres modes d’organisation : les danseurs ou artistes chorégraphiques travaillent sous la direction d’un chorégraphe sans qu'existe une hiérarchie au sein de l'ensemble des danseurs.

Sa formation, ses compétences et son expérience professionnelle permettent au danseur de prendre, des responsabilités dans l'élaboration, la préparation et la représentation des oeuvres : apports théoriques, propositions artistiques... Il n’est alors pas uniquement l’interprète d’une oeuvre créée par le chorégraphe, il occupe un rôle actif dans le processus de création lui-même.

 

Le danseur est le plus souvent intermittent du spectacle, employé sur la base de contrats à durée déterminée d’usage (CDDU) avec des employeurs multiples. Il est employé dans certains cas, sur la base d'un contrat à durée indéterminée (CDI) : cette situation se rencontre à l’Opéra national de Paris, dans certains CCN, parcs de loisirs, cabarets ou compagnies.

 

Une des spécificités du métier de danseur est d’avoir à exercer le plus souvent une seconde carrière professionnelle après sa carrière d’interprète. Certains optent pour une reconversion ou une réorientation professionnelle dans des métiers proches (enseignant, chorégraphe) ou dans des métiers connexes au spectacle (administration culturelle, gestion, communication).

 

> Référenciel du métier de danseur (site de la Commission Paritaire Nationale Emploi Formation Spectacle vivant / CPNEFSV)