Danse

Dispositifs Région / État - CND

REGION

Le dispositif du Conseil Artistique à la Création

Dans le cadre des politiques d’aide à la création, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a mis en place un dispositif de soutien au projet chorégraphique.

3 types d’aides :

> Le travail d’écriture et de recherche

Cette première forme permet à la Région d’intervenir en amont du projet artistique ou lors de sa phase de réflexion, de recherche ou de travail préparatoire à une future production. Ainsi cette aide peut couvrir des besoins multiples de l’artiste (moyens techniques, temps de recherche, collaborations particulières, etc.).

> La création/production

L’aide au projet artistique peut revêtir la forme d’une aide à la création ou à la production. Il s’agit alors de la période de travail qui permet l’existence de l’œuvre en public, le projet bénéficiant alors d’un engagement de coproducteurs autres qu’une collectivité publique et justifiant d’un réel intérêt de la part de diffuseurs régionaux, nationaux voire internationaux.

> La diffusion/exportation

La troisième forme d’aide au projet artistique proposée par la Région est celle du soutien à la diffusion ou à l’exportation d’une œuvre. Il s’agit dans ce cadre de permettre la rencontre de l’œuvre avec un public le plus large possible, non seulement en région mais aussi au-delà des frontières.

DRAC

Aides à la création chorégraphique

L'aide au projet de création concerne tous les genres de danse. Elle est destinée à assurer partiellement la réalisation du projet de création. Sont pris en compte l'intérêt artistique, les données techniques et financières du dossier, l'importance et la qualité de la diffusion prévue.
L'aide aux compagnies chorégraphiques s'adresse aux compagnies déjà porteuses d'un propos artistique affirmé, et faisant valoir un projet de développement global. Pour qu'une demande soit recevable, deux spectacles de la compagnie doivent avoir reçu l'aide au projet de création au cours des 4 années qui précèdent la demande.
L'aide aux compagnies chorégraphiques conventionnées s'adresse aux équipes dont le projet artistique répond aux 3 axes de la création, de la diffusion (au moins 75 représentations sur les 3 années) et de la sensibilisation - formation. Le projet doit également prévoir une consolidation de la structuration de l'équipe et prouver la capacité de la compagnie à diversifier les partenariats tant artistiques que financiers.

APPEL A PROJET DU CND

1/ AIDE À LA RECHERCHE ET AU PATRIMOINE EN DANSE 

Dans le cadre de la politique patrimoniale et de recherche en faveur de la danse, le Centre national de la danse met en place ce dispositif qui se substitue aux deux dispositifs d’aides précédemment gérés par le ministère de la Culture (Délégation à la danse) :
- aide aux écritures chorégraphiques ;
- aide à la notation d’œuvres chorégraphiques.

Ce dispositif a pour objectif de soutenir la conception, le développement et la diffusion de ressources en danse, élaborées par les professionnels du secteur.
Cette aide doit permettre d’explorer les éléments constitutifs de la danse, d’expérimenter de nouveaux outils d’écriture chorégraphique, ou de constituer le patrimoine chorégraphique et faire vivre le répertoire, en dehors de tout objectif immédiat de production et de création de spectacle.

2/ DANSE AMATEUR ET RÉPERTOIRE

Danse en amateur et répertoire (anciennement dénommé "Tutorat danse") est un dispositif d’accompagnement de la pratique amateur au-delà du cours de danse et de la phase d’apprentissage technique.
Ce dispositif s'adresse à des groupes de danseurs amateurs (tous styles de danse) dont les membres travaillent ensemble depuis deux années au moins Il offre la possibilité pour ces groupes de découvrir une écriture chorégraphique à travers une œuvre significative dans l'histoire de la danse, ayant déjà connu l'épreuve de la scène, ou pour les danses qui ne sont pas reliées à une pratique scénique, de se confronter aux sources de cette pratique.

Pour cela, les groupes et leur responsable habituel travailleront avec un professionnel confirmé - chorégraphe, interprète, notateur de la danse ou collecteur - en vue de remonter une pièce ou un extrait d'une pièce de répertoire. Parallèlement au travail d'atelier, les groupes devront pouvoir recevoir des éléments d'information et de compréhension complémentaires sur l'époque, le style et l'environnement artistique et culturel de la pièce ou des sources qu'ils travailleront.

3/ Aide à la formation continue des artistes interprètes

L’ Adami et le CND ont mis en place un programme de bourses individuelles, destiné aux artistes interprètes professionnels du secteur chorégraphique ne pouvant bénéficier d’une prise en charge par les organismes professionnels, afin de leur permettre de suivre les formations continues proposées par le CND.

Critères de sélection
La sélection des candidats s’opère en fonction :
> Du parcours professionnel de l’artiste interprète.
> De ses besoins en matière de formation continue.
> De l’impossibilité d’une prise en charge des coûts pédagogiques par un organisme professionnel ou public. Les candidatures sélectionnées par le CND seront soumises à l’ Adami pour validation;