Actualités

Rencontres thématiques : La scénographie d’artiste après 1969

Ces rencontres croiseront les paroles des artistes, metteurs en scène et historiens de l’art dans le but d’interroger les formes contemporaines du décor à l’aune des expériences scénographiques

Rencontres thématiques les 17 et 18 avril 2018

À l’initiative de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence et avec le soutien du Centre d’Art Contemporain d’Istres, ces rencontres croiseront les paroles des artistes, metteurs en scène et historiens de l’art dans le but d’interroger les formes contemporaines du décor à l’aune des expériences scénographiques des peintres autour de la figuration narrative comme Gilles Aillaud, Antonio Recalcati ou Eduardo Arroyo, depuis la fin des années soixante. Ces nouveaux usages scéniques seront mis en perspective avec la pluralité des pratiques plastiques aujourd’hui, les apports sur les plateaux du multimédia et des technologies numériques.

Programme du colloque

Mardi 17 avril – Théâtre de La Criée, Marseille :

  • 9h30 - Accueil
  • 10h00 - Mot d’ouverture par Macha Makeïeff, directrice de La criée, Théâtre national de Marseille, Catherine Soria, directrice artistique du Centre d’art contemporain intercommunal d’Istres, et Christian Merlhiot, directeur de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence.
  • 10h15 - Changement de décor ?
    par Barbara Satre, historienne de l’art et enseignante à l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence..
  • 11h00 - Titina Maselli, scénographe : « Donner une autorité littéraire au fait plastique »
    par Michèle Raoul-Davis, dramaturge et Bernard Sobel, metteur en scène.
  • 12h00 - Pause déjeuner
  • 14h00 - Les peintres de la Jeune Peinture et le théâtre (1968-2010)
    par Jean Jourdheuil, auteur, traducteur, metteur en scène et maître de conférences (Paris X – Nanterre).
  • 15h00 - Va et vient entre la peinture et la scénographie de Gilles Aillaud et d’Eduardo Arroyo
    par Bernard Michel, artiste et scénographe.
  • 16h00 - Les peintres et le décor. Quelles relations ?
    par Michel Archimbaud, professeur au conservatoire national supérieur d’art dramatique, enseignant à l’Université Paris-Sorbonne en histoire des arts du spectacle et culture générale artistique.
  • 17h - Pause
  • 17h30 - Table ronde - La scénographie d’artiste après 1969
    animée par Arnaud Maïsetti, maître de conférence en arts de la scène à Aix-Marseille Université, avec Lucio Fanti, artiste et scénographe, Peter Stein, metteur en scène, Jean Jourdheuil, écrivain et metteur en scène, Bernard Sobel, metteur en scène, Michèle Raoul-Davis, dramaturge, Ellen Hammer, metteur en scène, Bernard Michel, artiste et scénographe.

Mercredi 18 avril – École supérieure d’art d’Aix-en-Provence :

  • 9h30 - Accueil
  • 10h00 - Conversation autour de Gilles Aillaud
    avec Jean-Christophe Bailly, écrivain, et Philippe Roux, professeur en philosophie de l’art à l’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne.
  • 11h00 - Un opéra pop ? La Question du Pop art dans les contributions de David Hockney à la scénographie de The Rake’s progress
    par Marine Shütz, ingénieure de recherche, en post-doctorat Université Rennes 2, projet ECHOES.
  • 14h00 - Espaces dialogiques, études de cas chez Jan Fabre
    par Lydie Toran, artiste, chercheuse et enseignante à l’École supérieure d’art d’Avignon.
  • 14h45 - Scénographie du faux
    par François Lejault, artiste, vidéaste et professeur à l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence.
  • 15h30 - « Don’t trust anyone other thirty »(2004) : histoire d’une collaboration pour la scène entre Dan Graham, Tony Oursler, Laurent P.Berger, Philippe Huber, Japanther, et Rodney Graham
    par Mathilde Roman, professeur au Pavillon Bosio, Art&Scénographie, École supérieure d’arts plastiques de la ville de Monaco.