Actualités

[Étude] L’état des lieux du numérique dans les théâtres en 2016

Le TMNlab, Laboratoire théâtres et médiations numériques a mandaté l’Université de Rennes 2 pour interroger 446 théâtres et établir un diagnostic de la pénétration du numérique dans les théâtres : équipements, pratiques et usages.

DE LA NÉCESSITÉ D’UN ÉTAT DES LIEUX

Depuis sa création, les observations du TMNlab et ses nombreux échanges avec des professionnels officiant sur l’ensemble du territoire français ont fait émerger la nécessité d’établir un état zéro de la pénétration du numérique dans les théâtres pour ajuster au mieux ses actions et refléter au plus près les besoins du terrain. Dans ce cadre, le TMNlab a missionné le laboratoire Théâtre de l’université de Rennes 2 (Équipe d’accueil Arts : pratiques et poétiques) pour établir un premier diagnostic concernant l’engagement du secteur dans le numérique et son appropriation dans les différents types d’institution.
Cet état des lieux s’est intéressé aussi bien aux questions d’équipement, aux pratiques vis-à-vis des publics qu’aux usages d’un point de vue organisationnel. L’enquête a été menée au cours de l’année 2016 par Marion Denizot, maître de conférences HDR en Études théâtrales à l’université de Rennes 2, et par Christine Petr, professeure agrégée des universités à la faculté de Droit, sciences d’économie et de gestion de l’université de Bretagne-Sud.

FAIRE ÉMERGER TOUTES LES PRATIQUES NUMÉRIQUES, PARTOUT

Afin de rendre compte de la situation du paysage théâtral au regard du numérique, il a été décidé de constituer un échantillon le plus représentatif possible de l’ensemble des institutions qui le compose, en considérant les théâtres privés, les théâtres subventionnés par le ministère de la Culture et de la Communication, les théâtres financés par les collectivités territoriales et ceux qui bénéficient de co-financements, soit 446 théâtres interrogés : 6 Théâtres Nationaux, 38 Centres Dramatiques Nationaux dont 3 Centres Dramatiques Régionaux, 71 Scènes Nationales, 126 Scènes Conventionnées, 135 Scènes et Théâtres de ville, 51 théâtres privés et 19 autres lieux non labellisés.

VERS UN OBSERVATOIRE DES PRATIQUES NUMÉRIQUES ?

Financé grâce à une subvention fléchée du ministère de la Culture et de la Communication, l’état des lieux a bénéficié de l’expertise de la Direction générale de la création artistique. Ainsi, la formalisation de ce travail repose sur un processus d’échanges, entre commanditaire, financeur et laboratoire de recherches, répondant à trois enjeux :
- donner des éléments factuels mais aussi qualitatifs, permettant aux professionnels du TMNlab  d’identifier des expériences intéressantes et de poursuivre leurs échanges en adaptant les thématiques des rencontres aux enjeux cruciaux ;
- donner aux pouvoirs publics une meilleure lisibilité de l’appropriation du numérique par le secteur théâtral, pour le cas échéant, orienter les politiques publiques mises en oeuvre ;
- construire les fondations d’un observatoire permettant d’avoir un suivi sur les évolutions de ces pratiques dans les années à venir.

> Télécharger la synthese graphique
> Télécharger le rapport complet

> En savoir plus sur TMNlab